dimanche 8 octobre 2017

Dans mes yeux à moi






Titre :Dans mes yeux à moi
Auteur : Josélito Michaud
Date de sortie :
Éditeur :  Libre Expression
Nombre de pages : 280 pages

RÉSUMÉ : 10 novembre 1975, dans le village de Sainte-Hélène-de-Mancebourg en Abitibi, une journée pas tout à fait comme les autres allait s'inscrire dans les événements marquants de ma vie.

Ce matin-là, c'était la troisième fois en moins de cinq ans que je devais déménager mon petit monde. Selon mon habitude, j'avais encore occupé ma nuit du mieux que j'avais pu pour me rendre jusqu'au matin. La nuit, j'étais en proie à la peur.

Ballotté d'une famille d'accueil à une autre, j'essayais tout le temps de m'enraciner quelque part, sans manifester mon mécontentement, de crainte que l'on ne m'aime plus. Du haut de mes sept ans, j'étais devenu un chevalier errant qui se battait pour survivre aux chamboulements. D'une main, je portais péniblement ma petitevalise bleue en carton mou, prématurément vieillie, de l'autre, je m'agrippais fermement à ma peluche Baby blue. J'avais l'essentiel de ma vie entre les mains.

À cette époque, je voyais l'enfance comme une prison dont j'allais enfin pouvoir m'échapper en devenant adulte. J'ai d'ailleurs appris à compter en biffant sur le calendrier les jours qu'il me restait à faire avant ma libération. Atteindre dix-huit ans était beaucoup plus qu'un but, c'était devenu une obsession.

MON AVIS : Dans mes yeux à moi est l'histoire romancé de l'auteur. On découvre l'histoire d'Olivier, qui malgré qu'il aie été abandonné par sa mère a eu la chance d'être placé dans une famille d'accueil aimante au début de sa vie, mais sans qu'on sache pourquoi il y a été arraché et il a été placé dans une famille d'accueil dysfonctionnelle, violente et où le père maltraite et violente tout le monde. Olivier perd sa confiance en lui et en l'humanité, il devient  craintif et il n'ose plus s'attacher à personne. Il a peur du noir, peur des hommes et pour lui la télévision devient son échappatoire. Il rêve d'un jour y apparaitre lui aussi. Après avoir parlé à un adulte de tout ce qu'il vit chez les Surprenant, il est transféré dans une autre famille d'accueil. Nous sentons au fur et à mesure de notre lecture qu'Olivier et les autres enfants, espèrent toujours être adoptés, être enfin aimé et cesser de changer de famille d'accueil. Ils espèrent enfin y passer le reste de leur enfance jusqu'à leur 18 ans, jour ou enfin ils pourront vivre. Dans cette nouvelle famille, il arrivera un gros drame, Olivier perd son meilleur ami et suite à ce drame il est enfin adopté. Dès le départ, il sent que cette famille l'aime vraiment beaucoup. Une phrase m'avait marqué. Olivier a dit : "J’étais tout pour eux. Ils n’étaient rien encore pour moi." Sa grand-mère adoptive devient une femme très significative dans sa vie et c'est la seule personne de qui il parvient à s'attacher. Nous allons découvrir pourquoi cette famille a décidé de l'adopter.

J'ai décidé de lire ce roman pour pouvoir ensuite écouter la série basée sur ce roman. Ce fut une belle lecture, mais comme le roman est très court nous n'allons pas en profondeur dans ce que vit Olivier, tout reste superficiel, tout reste comme si un enfant avait écrit ce roman. Il nous raconte comment il a vécu les choses mais jamais en profondeur, jamais de façon très poussée et nous ne savons pas non plus comment Olivier a vécu sa vie d'adulte.

Ce roman est intéressant, mais je ne le relirais pas. J'espère que la série m'aidera à mieux comprendre le roman. Il nous aide à voir comment se sentaient les enfants abandonnés et comment Olivier a réagi au fait de retrouver sa mère biologique car tout au long du roman Olivier croyait que le fait de la retrouver l'aiderait à comprendre bien des choses mais non, ça ne l'a pas aidé à comprendre.

MA NOTE :

Toi. Moi. Maintenant ou jamais, l'intégrale des 6 tomes






Titre : Toi, moi, maintenant ou jamais l'intégrale (6 tomes)
Auteur : Emily Blaine
Date de sortie : 21 septembre 2016
Éditeur : Harlequin HQN
Nombre de pages : 587 pages

RÉSUMÉ : Comme si sa vie n’était pas assez chaotique ! Entre les cours, l’examen du barreau qui approche dangereusement et sa relation avec Kyle qui bat de l’aile, Charlotte n’avait vraiment pas besoin d’une complication supplémentaire. Mais l’enveloppe est arrivée. Une enveloppe au papier crème épais, tamponnée d’un blason sophistiqué et reconnaissable entre mille. A l’intérieur ? Une invitation pour une soirée de retrouvailles entre lycéens diplômés de la promo 2005. Alors, les souvenirs ont afflué, la douleur s’est réveillée et son cœur, ce pauvre organe qu’elle croyait guéri, s’est gonflé d’un espoir coupable. Jérémiah… Son amour de jeunesse, un amour aussi intense et passionné qu’éphémère. Dix ans plus tard, osera-t-elle prendre le risque de le revoir ?

MON AVIS : Il y a de ces auteures que dès que je vois leur nom sur une page couverture je sais que je vais passer un bon moment. Emily Blaine en est une. J'ai su dès la première page que j'adorerais ces 6 tomes de cette saga. Ce n'est pas un roman ou on se prend la tête. Je me suis vite attachée aux personnages principaux. Jérémiah a fait bien des erreurs dans le passé mais 10 ans plus tard il veut se reprendre et il a envie de corriger les erreurs de leur passé. Quand ils étaient ensemble, Charlotte avait écrit une lettre disant qu'elle voudrait réaliser quelques rêves, elle a oublié cette liste de rêve mais Jérémiah lui l'avait conservé et il décide de jouer le grand jeu et de lui faire vivre ces rêves et nous y croyons. J'avais envie d'être à la place de Charlotte et de donner une chance à Jérémiah de me rendre heureuse. Mais la course automobile les sépare toujours et tout au long du roman nous sentons que Charlotte aime toujours son premier amour, mais elle ne peut pas lui demander de choisir comme elle n'arrive pas à accepter ce métier qui le met en danger à chaque course.

Découvrez cette romance qui nous prouve que quand on aime tout est possible.

MA NOTE :

samedi 7 octobre 2017

Trouver un foyer



Titre : Trouver un foyer
Auteur : Sloane Kennedy
Date de sortie : 27 janvier 2017
Éditeur : Juno Publishing
Nombre de pages : 154 pages

RÉSUMÉ : « J’ai tout fait de travers, Finn. Dès le premier jour. C’était la seule façon que je connaissais pour être avec toi et être digne de toi. Mais je vois maintenant que je ne l’ai jamais été ». -- Callan

Une vengeance. C’est la seule chose que l’ex-flic Rhys Tellar a en tête et il a passé chaque jour de son incarcération de deux ans à planifier comment il allait faire tomber l’ancien amant et équipier qui l’avait vendu et qui avait fait perdre la vie à quatre personnes. Une période de probation de six mois à travailler au Ranch CB Bar dans le sud-ouest du Montana devrait être la chose la plus facile qu’il ait jamais faite. Mais la dernière chose à laquelle il s’attend, c’est de ressentir quelque chose à la fois pour l’employé charismatique du ranch qui se lie d’amitié avec lui et pour le contremaître énigmatique qui fait semblant d’être quelque chose qu’il n’est pas.

Un futur. C’est, ce que Finn Stewart veut, mais pour l’avoir, il doit laisser derrière lui l’homme qu’il désire plus que tout, son très hétéro patron et meilleur ami, Callan Bale. En tant que seul homme ouvertement gay dans une petite communauté homophobe, Finn doit se battre tous les jours pour être qui il est et se retirer commence à sembler être le chemin le plus facile. Jusqu’à ce que Rhys Tellar apparaisse et change tout.

Un mensonge. Tout au long de sa vie, Callan Bale a caché l’homme qu’il était vraiment, et cela est sur le point de lui coûter la seule personne qui est parvenue à traverser les murs qu’il a passé des années à ériger. Mais choisir Finn signifie abandonner tout ce pour quoi il a travaillé et briser les promesses qu’il a faites. Au moins, perdre le jeune homme au profit de Rhys signifie que Finn peut avoir la vie qu’il méritait.

Trois hommes. Trois choix. Une chance de trouver un foyer.

MON AVIS : Une toute petite romance MMM toute délicieuse à mon gout à moi. Tout est très rapide, pour des hommes j'ai trouvé qu'ils sont tous tombés amoureux très rapidement. Nous sommes dans le cliché du gay qui se fait rejeté par sa communauté qui est amoureux de son patron qui lui se fait passer pour un hétéro car il ne veut pas se faire rejeter par sa communauté car il voit comment les gens de la ville agissent avec son employé mais surtout avec son meilleur ami depuis toujours. Et il y a Rhys qui arrive et qui veut les sauver tous les deux. Autant habituellement je n'aime pas les triangles amoureux ici c'est un vrai triangle amoureux dans le sens ou les trois hommes s'aiment et ils veulent développer une relation à trois. Rhys arrive dans la ville et il n'a peur de rien et il veut faire tomber des barrières. Nous allons aussi découvrir que finalement en ville il n'y avait pas qu'eux qui sont homosexuels et peu à peu plusieurs vont sortir du placard et vivre au grand jour leur orientation sexuelle. Comme je le disais tout est rapide, le sexe est très présent aussi donc avis aux pudiques et à celles qui n'aiment pas trop le sexe ici on est en présence de trois hommes qui vivent très bien leur sexualité.

Si vous aimez la romance homosexuelle, si vous chercher une petite lecture légère n'hésitez surtout pas.

MA NOTE :

Judy portée disparue







Titre : Judy portée disparue
Auteur : Anne Cassidy
Date de sortie : mai 2007
Éditeur : Milan
Nombre de pages : 142 pages

RÉSUMÉ : Judy, petite fille de cinq ans, a disparu dans la rue par un froid après-midi de novembre, alors qu'elle était sous la responsabilité de sa grande soeur Kim. Huit années ont passées et Kim n'a cessé de porter en elle une grande culpabilité tempérée par le secret espoir de retrouver sa soeur. Or voilà que des coïncidences mystérieuses, la découverte d'un indice, une émission de télévision sur les enfants disparus vont remuer douloureusement les souvenirs et peut-être apporter du nouveau à l'enquête.


MON AVIS : Mon fils qui est en 3e secondaire (il a 14 ans) dans son cours de français devait lire ce roman et j'ai eu envie de le lire en même temps que lui. Un petit roman, 142 pages, je me disais que ça allait se lire plutôt rapidement. Alors là je me suis trompé royalement. En partant, je croyais que la grande sœur, Kim, était plus vieille qu'elle ne l'était dans le roman et que nous serions dans un vrai roman policier, qu'elle enquêterait, qu'elle aiderait les policiers à trouver des indices mais non on nous ramène souvent dans le passé, on revient dans le présent pour comprendre les flash-back mais les souvenirs ne nous mènent à rien. Le roman traîne en longueur, nous sentons une lourdeur tout au long de la lecture, il n'y a rien de beau, rien d'encourageant dans notre lecture. J'ai senti tout au long de ma lecture que Kim trouvait sa petite sœur lourde et casse-pied et qu'elle ne voulait pas l'avoir avec elle le jour où Judy est disparue alors je sentais toute la culpabilité que ressent Kim de cette disparition mais on sent aussi toute la colère pour la place que prend cette sœur même disparue. Ses parents ont tout fait pour retrouver Judy et ils ont délaissé Kim, surtout la maman.

Et que dire de la fin. Sans rien vous spoiler, je l'ai senti venir car je suis une lectrice expérimentée depuis le temps, mais je ne pensais pas finir le roman en me disant : C'était juste ça ? Tout ce temps pour en arriver à ça ?

Une déception pour moi

MA NOTE :

Les stagiaires





Titre : Les stagiaires
Auteur : Samantha Bailly
Date de sortie : 21 mars 2014
Éditeur : Editions Milady
Nombre de pages : 350 pages

RÉSUMÉ : Ophélie, Arthur, Hugues et Alix viennent tous d’horizons différents. Leur seul point commun : ils rêvent de travailler chez Pyxis, entreprise spécialisée dans l’édition de mangas et de jeux vidéo, pilier dans le secteur de l’industrie créative.
Une réalité s’impose rapidement : beaucoup de candidats, peu d’élus. Désormais, le stage est devenu une étape obligatoire pour ces jeunes qui sont à la croisée des chemins dans leurs vies professionnelles et affectives.
Provinciale tout juste débarquée, Ophélie a laissé derrière elle petit ami et logement, et doit faire face aux difficultés de la vie parisienne.
Étudiant en école de commerce, Arthur est tiraillé entre les grands projets qu’on a pour lui et son envie de mettre la finance entre parenthèses. À leurs côtés, Alix, passionnée de mangas, ne jure que par ses sagas favorites, et Hugues, graphiste, teste ses limites dans les soirées électro...
Dans une atmosphère conviviale, travail et vie privée s’entremêlent.
Pourtant, une question demeure en fond sonore : qui restera ?

Quand la "génération Y" entre en collision avec le monde du travail : un récit marquant dans lequel beaucoup de jeunes adultes se reconnaîtront.

MON AVIS : J'avais entendu beaucoup de bien de ce roman, plusieurs booktubeuses l'ont lu et elles l'ont adoré. Peut-être parce qu'elles sont françaises et qu'elles vivent ce genre de stage et qu'elles se sont reconnues dans ces stagiaires, mais moi je l'ai trouvé lent. Il n'y a pas beaucoup d'action, nous suivons principalement quatre stagiaires dans leur vie professionnelle mais aussi dans leur vie personnelle. Je sais qu'ils sont jeunes, mais mettons que les triangles amoureux sont difficiles à suivre. Nous n'apprenons pas non plus vraiment ce qu'ils font comme stage, tout est en survol. J'aurais aimé comprendre en quoi consistait le stage de chacun, pourquoi on leur promettait presqu'un job en entrevue alors que très peu auront un CDD à la fin de leur stage. Et que dire d'Ophélie ... J'ai vraiment eu de la difficulté à m'attacher aux personnages. Je n'ai pas détesté cette lecture au contraire je l'ai terminé et je l'ai bien aimé mais on est loin du coup de coeur auquel je m'attendais. Je ne peux même pas dire qu'il y avait une romance ce n'était que des plans cul tout le long du roman et des jeux de séduction très superficiel à la limite des jeux d'adolescents qui ne savent pas trop comment séduire.

Vais-je lire la suite ? Et bien oui car je veux savoir ce qui arrive à ceux qui ont finalement eu un poste chez Pyxis et qu'elle sera leur vie après le stage.

MA NOTE :